Le compostage

Pourquoi composter ses biodéchets ?

Les déchets organiques représentent encore 22 % des ordures ménagères. Composter ses biodéchets permet de recycler ses déchets de cuisine et de jardin et de produire naturellement de l’engrais pour les plantations.

En triant et valorisant ses biodéchets à la source grâce au compostage, on peut réduire de 77 kg le poids de déchets produits par an par habitant!

Télécharger le petit guide du compostage

Le compostage, comment ça fonctionne ?

Les déchets de cuisine et de jardin sont déposés dans un bac réservé à cet effet : le composteur.

Au fil du temps, grâce à l’humidité, à l’ajout de matière sèche et au travail des petites bêtes qui se nourrissent de la matière pour se développer, ainsi qu'au brassage régulier du composteur: les déchets se décomposent pour se transformer en compost.
Le compost naturel produit se réutilise sous forme d’engrais gratuit pour ses plantes d’appartement ou comme terreau fertile pour les jardinières. On peut également contribuer à végétaliser les espaces verts communs.


Quels déchets composter ?

  • épluchures de fruits et légumes
  • coquilles d’œufs, les noyaux
  • marc de café, sachets de thé
  • filtres en papier
  • essuie-tout
  • cartons salis à déchiqueter
  • plantes d’intérieur
  • feuilles mortes
  • fleurs fanées
  • résidus végétaux…

Certains déchets alimentaires et de maison ne peuvent pas être compostés :

  • les agrumes
  • l’ail et l’échalote (qui sont des vermifuges)
  • les corps gras (huile, beurre…)
  • les viandes et les poissons